Close

Pourquoi la recherche sur l’endométriose est en retard ? Comprendre en trois minutes

L’endométriose touche entre 1,5 million et 2,5 millions de femmes en âge de procréer en France, soit environ une Française sur dix. Malgré ces chiffres, une femme attend dix ans en moyenne pour qu’un diagnostic soit posé : un délai important au vu de la liste des symptômes invalidants que la maladie provoque (douleurs, problèmes digestifs, fatigue chronique, etc.).

En janvier 2022, le président de la République, Emmanuel Macron, avait annoncé le lancement d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose. Plus d’un an après, la pathologie demeure niée par certains, ou mal comprise, malgré une médiatisation croissante. Le manque de formation des médecins et, plus largement, le manque de connaissances sur cette maladie renforcent cet état de fait.

Nos explications dans cette vidéo de trois minutes. Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, nous vous renvoyons au décryptage ci-dessous.

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top