Close

Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie : une visite pour tenter de réduire les fractures politiques

Publié le : Modifié le :

Le président Macron s’est rendu cette semaine en Nouvelle-Calédonie, sa deuxième visite sur le Caillou depuis 2018. Il avait un programme chargé sur trois jours et un objectif principal : surmonter les fractures institutionnelles entre indépendantistes et non indépendantistes. Après trois « non » aux referendums d’indépendance, il a prôné « le chemin du pardon » et « de l’ambition commune et de l’avenir ». Un discours accueilli différemment par les les indépendantistes et des non indépendantistes.

Il reste moins d’un an avant les Jeux olympiques de Paris-2024. Les préparatifs également vont bon train en Polynésie où la vague de Teahupoo va accueillir les épreuves de surf, à 15 000 kilomètres de la ville hôte. 

Le piton de la Fournaise se donne en spectacle depuis près d’un mois sur La Réunion. Il présente toujours une forte intensité sismique et l’évolution de son éruption est difficile à prévoir.

La cathédrale de Saint-Pierre en Martinique avait été détruite par l’éruption de la montagne Pelée en 1902.Un chantier pharaonique est en cours pour lui redonner son apparence d’antan. Le monument remis à neuf sera conçu pour résister aux risques sismiques. 

Le Tour des Yoles Rondes est à la Martinique ce que le Tour de France est à l’Hexagone. Cette compétition nautique en 7 étapes démarre le 30 juillet et beaucoup de monde est attendu en mer. Pour limiter les accidents, une application est mise à disposition des spectateurs et plaisanciers. 

La mangrove est un écosystème est très présent en Outre-mer. Son utilité reste pourtant méconnue. Il est donc nécessaire de sensibiliser pour la préserver. Exemple en Guadeloupe..

Une image insolite à La Réunion : une baleine blanche ! C’est la première fois qu’une baleine à bosse de cette couleur est observée dans les eaux de l’île. Les spécialistes évoquent pour l’instant une dépigmentation importante pour justifier cette couleur inhabituelle.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top