Close

Bernard Arnault et l'oligarque russe Sarkisov visés par une enquête préliminaire pour blanchiment

Le milliardaire français Bernard Arnault et l’oligarque russe Nikolai Sarkisov sont l’objet d’une enquête pour blanchiment d’argent dans la station alpine de Courchevel, selon le parquet de Paris.

Publié le : Modifié le :

2 mn

Tous les regards sont portés sur Courchevel. Une enquête préliminaire pour blanchiment dans la station de ski de luxe des Alpes françaises a été ouverte en lien avec le Français Bernard Arnault et l’oligarque russe Nikolai Sarkisov, selon le parquet de Paris.

« Une enquête préliminaire est en cours depuis 2022, et (…) le signalement Tracfin attirant l’attention du parquet sur des opérations concernant M. Bernard Arnault et M. Sarkisov, susceptibles de caractériser des faits de blanchiment, a été joint à cette procédure », a dit le parquet de Paris.

Le journal Le Monde, citant la cellule de renseignement financier Tracfin, a rapporté que le milliardaire russe de 55 ans avait acquis en 2018 14 logements auprès d’un seul vendeur pour 16 millions d’euros (17 millions de dollars au cours actuel) dans le cadre d’une opération complexe impliquant des sociétés basées en France, au Luxembourg et à Chypre.

Bien qu’il soit considéré comme l’acheteur, le nom de Sarkisov n’apparaît nulle part dans les livres de la société qui a effectué l’achat. La société, appelée La Flèche, aurait acheté trois autres unités immobilières à une deuxième société qui, semble-t-il, appartenait également à Sarkisov. 

La vente des biens immobiliers à lui-même a permis au Russe d’empocher une plus-value de 1,2 million d’euros, selon le journal.

Bernard Arnault, qui dirige l’empire du luxe LVMH, est soupçonné d’avoir prêté 18,3 millions d’euros à Nikolai Sarkisov pour la transaction. Il aurait ensuite acquis La Flèche, devenant ainsi propriétaire du portefeuille immobilier.

Le changement de propriétaire pourrait avoir été conçu « pour cacher l’origine exacte des fonds », selon Le Monde, qui cite un document de Tracfin, ainsi que l’identité du « bénéficiaire final ». Les enquêteurs pensent que Nicolai Sarkisov a gagné deux millions d’euros grâce à l’opération, mais ils ne savent toujours pas combien il a payé pour le prêt.

Contacté par Reuters, LVMH n’a pas répondu aux demandes de commentaires. Bernard Arnault est la deuxième personne la plus riche du monde après Elon Musk, selon le magazine Forbes.

Avec AFP et Reuters

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top