Close

Devant de futurs magistrats, Emmanuel Macron s’inquiète de « vents mauvais qui se sont à nouveau levés »

« Vous aurez à vivre dans une époque où les vents mauvais se sont à nouveau levés. » Face à plus de 400 élèves de l’Ecole nationale de la magistrature, Emmanuel Macron a prévenu que des difficultés les attendraient. Selon le président, « nous traversons un moment de bascule − des grandes mutations technologiques, géopolitiques, climatiques, qui créent du trouble et suscitent de plus en plus la violence dans notre société ».

Dans ce contexte, Emmanuel Macron a listé les mesures prises au cour de ses deux mandats pour renforcer la justice, et insisté sur la nécessité de l’ordre pour obtenir le progrès. Il a également déploré qu’une partie de la société se ferait elle-même justice « par l’opprobre médiatique, par le bannissement social au mépris de la présomption d’innocence dans notre vie publique ».

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top