Close

Pompéi : de splendides fresques découvertes lors de travaux de restauration et de fouilles

La fresque représentant la fuite de Phrixos et de sa sœur jumelle, Hellé, sur le bélier à la Toison d’or.

De splendides fresques représentant, entre autres, une saisissante scène mythologique ont été découvertes à Pompéi, a annoncé vendredi 1er mars la direction du célèbre site archéologique situé près de Naples, dans le sud de l’Italie.

Ce sont des travaux de restauration et de fouilles qui ont permis « la découverte de ces fresques de grande valeur », dans et autour de la Maison de Léda, l’une des demeures de la cité antique détruite et ensevelie sous les cendres en l’an 79 lors d’une éruption du Vésuve.

La plus frappante est sans aucun doute celle représentant la scène mythologique dans laquelle Phrixos et sa sœur jumelle, Hellé, fuient leur belle-mère, Ino, sur le bélier à la Toison d’or. Phrixos, juché sur le bélier cabré, assiste impuissant à la chute d’Hellé dans les eaux qu’ils survolent sur leur monture.

Cette « fresque qui nous montre deux fugitifs de la Grèce antique », selon les mots du directeur de Pompéi, Gabriel Zuchtriegel, se présente comme un tableau avec son cadre sur un mur à dominante jaune d’or orné de délicates décorations.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Pompéi, inépuisable trésor archéologique

Un tiers de la ville toujours enseveli

Parmi les autres fresques découvertes figurent des natures mortes et des portraits de femmes, notamment en médaillon. Les fouilles en cours à la Maison de Léda ont pour but d’en reconstituer le plan complet et de déterminer quelles sont les pièces principales de deux autres demeures situées au nord et au sud.

Des opérations de nettoyage des fresques sont en cours pour retirer les cendres volcaniques et les consolider avant de passer à la phase de restauration.

La cendre volcanique crachée il y a 2 000 ans par le Vésuve s’est sédimentée sur la plupart des habitations de Pompéi, ce qui a permis de les préserver presque intégralement, tout comme nombre des corps des 3 000 morts que causa la catastrophe.

Classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, Pompéi, deuxième site touristique la plus visitée d’Italie après le Colisée de Rome, couvre une superficie d’environ 22 hectares, dont un tiers se trouve encore sous les cendres.

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top