Close

Trois astronautes ont atterri sans encombre au Kazakhstan, de retour de la Station spatiale internationale

L’Américaine Loral O’Hara, le Russe Oleg Novitsky et la Biélorusse Marina Vasilevskaya après l’atterrissage de leur vaisseau au Kazakhstan, le 6 avril 2024.

La capsule spatiale russe ramenant deux femmes et un homme de la Station spatiale internationale (ISS) s’est posée sans encombre sur la steppe du Kazakhstan, samedi 6 avril.

Le vaisseau, un Soyouz MS-24 transportant le Russe Oleg Novitsky, l’Américaine Loral O’Hara et la Biélorusse Marina Vasilevskaya, s’est posée au sud-est de la ville isolée de Jezkazgan à 12 h 17, heure du Kazakhstan (9 h 17, heure de Paris). Les astronautes de la NASA Michael Barratt, Matthew Dominick, Tracy Caldwell Dyson et Jeanette Epps ainsi que les astronautes russes Nikolaï Tchoub, Alexandre Grebionkine et Oleg Kononenko sont restés à bord de la station.

Mme O’Hara est arrivée à bord de l’ISS le 15 septembre 2023 et y a passé au total 204 jours, a précisé la NASA. Quant à M. Novitsky et Mme Vasilevskaya, ils ont décollé vers l’espace le 23 mars, deux jours plus tard que prévu. Le lancement avant été annulé à la toute dernière minute en raison d’une chute de tension dans une source énergétique, selon Iouri Borissov, directeur de l’agence spatiale russe Roscosmos.

La station spatiale, qui a servi de symbole à la coopération internationale de l’après-guerre froide, est aujourd’hui l’un des derniers domaines de collaboration entre la Russie et les pays occidentaux, dans un contexte de tensions liées à la guerre en Ukraine.

Le Monde avec AP

Réutiliser ce contenu


source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top