Close

Tesla se prépare à des licenciements massifs

Une voiture Tesla dans une salle d’exposition du fabricant américain de véhicules électriques (VE) à Pékin, en Chine, le 4 février 2023.

La sanction n’a pas traîné. Moins de deux mois après avoir fait état de ventes décevantes pour le premier trimestre, Tesla a annoncé une vague de licenciements de grande envergure. Dans un courriel adressé au personnel, le PDG, Elon Musk, a prévenu que la compagnie automobile allait se séparer de « plus de 10 % » de ses effectifs, soit plus de 10 000 personnes. Il a justifié sa décision par la nécessité de « réduire les coûts » et d’« augmenter la productivité », alors que le constructeur fait face à un ralentissement de la demande en véhicules électriques, ainsi qu’à la compétition de nouveaux entrants sur le marché.

Fin 2023, le chinois BYD avait ravi à Tesla la première place pour les ventes de véhicules électriques au dernier trimestre. La marque d’Elon Musk était restée la plus vendue au monde sur l’ensemble de l’année, mais les chiffres des livraisons entre janvier et mars ont marqué le premier recul trimestriel de Tesla en quatre ans. En un an, la production a reculé de 1,6 %. « Nous avons effectué un examen approfondi de l’organisation et pris la difficile décision de réduire notre effectif de plus de 10 % à l’échelle mondiale. Il n’y a rien que je déteste plus, mais cela doit être fait », a expliqué le fondateur dans sa note au personnel, obtenue par l’agence Bloomberg News.

Tesla comptait plus de 140 473 employés fin décembre 2023, soit presque le double des effectifs de 2020. Le constructeur va éliminer les postes en double, comme l’avaient déjà laissé entendre au début de l’année les recommandations adressées aux cadres de signaler les positions redondantes dans leurs unités. Tesla avait aussi annoncé la suppression des bonus au mérite de fin d’année pour certains employés. Lors de la dernière conférence sur les résultats le 24 janvier, Vaibhav Taneja, directeur financier de la compagnie, avait annoncé que l’équipe de direction était « hyperconcentrée » sur une stratégie de rationalisation et d’optimisation des dépenses.

L’action Tesla en baisse à New York

Selon la presse américaine, les réductions d’effectifs pourraient atteindre près de 20 % dans certaines divisions. La répartition des licenciements n’a pas été évoquée. Tesla possède des usines aux Etats-Unis, en Europe et en Chine. « Au fil des ans, nous avons connu une croissance rapide avec plusieurs usines qui se sont développées à travers le monde, décrit Elon Musk dans son e-mail. Avec cette croissance rapide, il y a eu duplication des rôles et des fonctions dans certains domaines. » Depuis début 2022, Tesla a accéléré la production du modèle Y dans ses deux usines d’Austin (Texas) et des environs de Berlin.

Il vous reste 44.75% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top