Close

La voiture électrique est-elle toujours meilleure pour le climat ?

Une borne de recharge électrique dans l’Ohio, en mars 2024.

Ce billet est extrait de l’infolettre « Chaleur humaine », envoyée tous les mardis à 12 h 30. Chaque semaine, le journaliste Nabil Wakim, qui anime le podcast Chaleur Humaine, répond aux questions des internautes sur le défi climatique.

Vous pouvez vous inscrire gratuitement en cliquant ici.

La question de la semaine

« Bonjour. Je vous ai entendu répondre avec beaucoup de certitudes dans l’émission “Quotidien” que la voiture électrique était bonne pour le climat. Mais si l’électricité est produite par du charbon, est-ce que ce n’est pas pire ? Pourquoi personne ne parle de ce problème ? » Question posée par Jean-Jacques par mail à l’adresse chaleurhumaine@lemonde.fr

Ma réponse : Merci de cette question, à laquelle il est (en fait) assez facile de répondre : oui, dans la quasi-totalité des pays du monde, la voiture électrique a un bilan carbone bien meilleur que celui de sa concurrente thermique. Pour autant, elle a aussi des défauts – et ne suffit évidemment pas à réduire l’impact climatique des transports. (Nous en avions parlé longuement dans cet épisode de podcast avec Emmanuel Hache.)

1/ Pourquoi la voiture électrique émet moins

Il importe d’abord de rappeler qu’en France, elle représente 15 % de nos émissions de gaz à effet de serre : c’est colossal, et ça ne diminue pas franchement. Parmi le panel de solutions pour décarboner les transports, l’électrique a certes des défauts mais est aussi une partie de la solution.

Du côté des problèmes : construire un véhicule électrique émet plus de carbone que construire une voiture à essence, notamment à cause de la fabrication de la batterie. Mais ensuite, le match est très favorable à l’électrique, puisqu’on n’émet pas de gaz à effet de serre en roulant. La différence à la fabrication est largement compensée après deux ou trois ans d’utilisation en moyenne. Tout ceci est bien expliqué sur cette page du cabinet Carbone 4. Comme le dit le chercheur Aurélien Bigo (dans cet autre épisode de « Chaleur humaine ») : « La voiture électrique n’est pas une technologie parfaite, elle a des impacts environnementaux et une forte consommation de métaux. Mais du point de vue du climat, c’est deux à cinq fois moins d’émissions dès aujourd’hui en France ! »

Cet avantage est bien évidemment plus grand dans les pays qui ont une électricité produite à partir d’énergies renouvelables ou de centrales nucléaires, comme la France ou la Suède. Et c’est moins le cas dans des pays où la production électrique est faite à base de charbon, comme la Pologne ou l’Inde. Mais même dans ces pays, la voiture électrique est meilleure en termes d’émissions, montre le chercheur Cédric Philibert dans son livre récent Pourquoi la voiture électrique est bonne pour le climat (Les Petits Matins). Pourquoi ? Parce que l’électrique est plus efficace énergétiquement, et consomme donc moins d’énergie qu’un véhicule thermique.

Il vous reste 47.32% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top