Close

Paris 2024 : le gouvernement serein sur la venue des touristes cet été

Des touristes sur les Champs-Elysées, à Paris, le 18 septembre 2023.

« C’était une demande forte des acteurs du secteur. » A deux mois des Jeux olympiques (JO), alors qu’Atout France, l’opérateur de l’Etat qui gère le tourisme, est en crise, Matignon va réunir mardi 7 mai au matin un premier comité interministériel du tourisme, un événement puisque le dernier s’était tenu quatre ans plus tôt, en 2020, entre deux vagues de Covid-19.

« Le comité doit montrer l’importance du tourisme dans l’économie française et permettre, en période de préparation des Jeux olympiques et paralympiques, de faire la démonstration que nous sommes prêts à accueillir les Jeux et que l’attractivité de la France est toujours aussi importante, souligne-t-on dans l’entourage de Matignon, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 6 mai. Il intervient quelques mois avant les Jeux afin de répondre à des inquiétudes importantes liées aux Jeux et notamment en Ile-de-France, avec les modalités d’accueil et de circulation. »

Un sondage réalisé auprès des distributeurs franciliens par Choco, une foodtech qui modernise les relations entre les fournisseurs et les restaurateurs, et dévoilé en mars, avait mis en lumière les inquiétudes des professionnels. Au total, 44 % d’entre eux craignent que le trafic et les embouteillages n’augmentent ; 94 % indiquent attendre des lignes directrices détaillées en matière de logistique et de livraison ; 72 % comptent augmenter leurs stocks en prévision de la demande ; 22 % prévoient d’augmenter leur personnel pour répondre à la demande.

Les arrivées aériennes en augmentation

Contrairement aux craintes avancées par des acteurs du secteur, le gouvernement met en avant le fait qu’à ce stade, il n’y a pas d’effet d’éviction lié aux JO, « au contraire ». « Les arrivées aériennes internationales vers la France pendant les JO (du 19 juillet au 29 août) sont annoncées en hausse par rapport à l’année dernière », avance-t-on dans l’entourage d’Olivia Grégoire, la ministre du tourisme. Entre le 26 juillet et le 19 août spécifiquement, elles sont attendues en hausse de 22 % par rapport à l’an passé et de 24 % pour la France hors Paris.

« Cette progression est particulièrement marquée par les marchés long-courriers (+ 46 % pour le Brésil, + 45 % pour les Etats-Unis et + 15 % pour le Mexique) ainsi que pour les clientèles asiatiques (+ 354 % pour la Chine et + 117 % pour le Japon), ajoute la même source. Les réservations à six mois dans les hébergements locatifs sont également favorables, pour un secteur qui attire de plus en plus de clientèle étrangère. » A Paris, les réservations hôtelières pour les JOP augmentent de 40 points en comparaison à l’année passée à la même période, selon des données du 19 mars de France tourisme observation, nouvel observatoire de l’hébergement locatif.

Il vous reste 46.69% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top