Close

L’appel solennel de figures de la recherche scientifique et médicale française : « Ne laissons aucun obscurantisme nous envahir »

Chercheurs, médecins et scientifiques de toutes disciplines, en ce moment singulier de l’histoire de notre pays, nous souhaitons réaffirmer publiquement les valeurs qui portent au quotidien notre engagement et forment le socle de la démarche scientifique : l’ouverture au monde et la libre circulation des individus, le libre-échange des connaissances et de la pensée, la vérité, la transparence, la rigueur et l’exigence, et encore la tolérance, l’éthique et l’humanisme. Ces valeurs sont le terreau des découvertes scientifiques et des innovations qui en découlent, de tous temps sources de progrès pour nos sociétés et plus largement pour l’humanité. Elles garantissent une démocratie responsable, mature, durable.

Le libre-échange des connaissances s’illustre par la circulation rapide des résultats expérimentaux et des publications. Il correspond à la démarche de « science ouverte » développée au cours des dix dernières années, qui permet à chaque chercheur, grâce à l’Internet, de s’appuyer quasiment en temps réel sur les découvertes de ses collègues pour nourrir ses propres travaux.

Cette démarche qui accélère la science suppose aussi une libre circulation des chercheurs d’un pays à l’autre pour passer du temps dans un laboratoire étranger auprès d’une équipe éloignée, unir des forces, former des étudiants dans les équipes respectives, susciter des opportunités de réseaux et ainsi permettre un brassage de chercheurs et d’étudiants de toutes origines, de toutes religions, de toutes opinions.

« Un danger immense »

L’Union européenne, au travers des programmes-cadres successifs de financement de la recherche, permet cette dynamique vertueuse. Renforçons-la et surtout ne la mettons pas en danger. Une science qui ne circule pas, qui ne se transmet pas, est une science morte. Les connaissances scientifiques n’ont pas de frontières. Elles ne laissent aucune place à la xénophobie, au racisme, à l’antisémitisme ou à l’exclusion de quiconque en raison de son appartenance à un groupe.

La vérité et la preuve sont également des valeurs intrinsèques à la démarche scientifique. Les universités et les organismes de recherche ont depuis quelques années mis en place des actions visant à promouvoir et garantir l’intégrité scientifique. Y déroger est contraire à l’éthique de la science. C’est ainsi que nous souhaitons mettre en garde contre toute négation de la vérité qui pourrait provoquer des décisions politiques désastreuses, comme on le vit pendant la crise du Covid-19 dans plusieurs pays. Il en est ainsi, par exemple, bien sûr, de la vaccination et de la protection qu’elle confère, qui sera de plus en plus d’actualité au gré de l’émergence de nouvelles maladies infectieuses.

Il vous reste 54.59% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top