Close

Tour de France 2024 : l’équipe TotalEnergies se fait voler onze vélos, pour un montant de 150 000 euros, avant la douzième étape

Le cycliste de l’équipe TotalEnergies Anthony Turgis lors de la neuvième étape du Tour de France, le 7 juillet 2024.

Le Tour de France est connu pour être des montagnes russes qui durent trois semaines, au cours desquelles les coureurs peuvent enchaîner en quelques heures joies intenses et méformes brutales. Quelques jours après la victoire d’Anthony Turgis lors de la neuvième étape, l’équipe TotalEnergies a connu un autre style d’aventure. Dans la nuit du mercredi 10 juillet au jeudi 11 juillet, la formation française s’est fait cambrioler son camion et onze vélos ainsi que du matériel, selon les informations de L’Equipe et de RMC Sport, confirmées par l’équipe, ont été volés.

D’après les deux médias, le coût du préjudice s’élève à environ 150 000 euros. « Ça fait partie du jeu, ça fait un peu chier, mais ça ne perturbe pas les coureurs. On a du stock. C’est surtout embêtant pour les caisses à outils », a expliqué Jean-René Bernaudeau, le manager de l’équipe, interrogé par RMC.

Une alarme a donné l’alerte, selon un touriste sur place, alors que les membres de l’équipe étaient hébergés pour la nuit dans un hôtel au Lioran (Cantal) avant de prendre le départ pour la douzième étape de la Grande Boucle, entre Aurillac (Cantal) et Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). Les équipes Uno-X Mobility et Israël Premier Tech logeaient dans le même hôtel, mais leur camion n’a pas été visité par les voleurs.

Une plainte a été déposée et des vélos vont être rapatriés de Vendée, où se situe le siège de l’équipe. En attendant, dès cette douzième étape, certains coureurs vont devoir faire avec leur matériel de rechange, comme le Français Anthony Turgis, troisième du classement des meilleurs sprinteurs.

Réutiliser ce contenu

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top